Je suis accro aux graines germées

« Encore un truc de bobo-écolo-friqué pour se faire remarquer! », entends-je déjà bougonner. Mais non, c’est du jardinage ultra-simple dans notre cuisine pour ajouter du croquant et du pep’s dans nos plats ainsi que dans notre corps. Ces merveilles passent entre mes dents dès le petit déj’ !

germoir J 0
Chicorée, mélange alfafa chou rouge et mix protéiné avec pois chiches lentilles et fenugrec

Lire la suite

[J’ai testé] Un restaurant vegan à Arras

La nourriture est l’une de mes passions (pour ne pas dire la première) et depuis que je suis végétarienne ( voire végétalienne autant que possible maintenant) trouver un restaurant s’avère difficile, enfin du moins, proposant un vrai choix pour moi. On ignore trop souvent à quel point c’est agréable d’hésiter entre plusieurs plats de la carte.

 

Entrée, plat, dessert au Mezzaluna à Arras
Entrée, plat, dessert au Mezzaluna à Arras

Lire la suite

[J’ai testé] Barcelone en février

Barcelone en hiver, ça donne quoi ?

Marché de la boqueria, casa Batlo, bâtiment sur la rambla et la barceloneta
Marché de la boqueria, casa Batllo, bâtiment sur la rambla et la barceloneta

Cela faisait quelques temps que ce pauvre petit blog végétait (cela dit, j’aime bien les végétaux )… De mon côté, un concours de la Fonction Publique Territoriale a accaparé mon attention (j’ai même ralenti niveau test culinaire, c’est dire!) et… je suis partie une semaine à Barcelone.

 

 

 

Lire la suite

J’ai testé : les produits ménagers maison

J’ai changé beaucoup de choses dans ma vie ces derniers temps. Depuis plusieurs mois maintenant, j’ai dit au revoir aux produits toxiques de mes placards. Bicarbonate, vinaigre blanc, huiles essentielles et savon de marseille ont remplacé eau de javel, lessives et autres produits polluants.

produits ménagers

J’ai décidé qu’il était tant d’agir réellement en faveur de l’environnement et de ma santé ainsi que celle de mon chéri. Je ne sais plus comment, je suis tombée sur le site d’antigonexxi, une vraie référence pour moi désormais que ce soit pour les produits ménagers ou les recettes ! J’ai commencé par les deux produits ménagers multi usages constitués de vinaigre blanc, d’eau et d’huile essentielle (H.E. pour les intimes) ou d’écorces d’orange (la version que j’utilise pour nettoyer le sol et éviter tout problème à mes deux chats, car, rappelons, que les H.E. sont à utiliser avec précaution en général et encore plus avec nos amis les animaux). Si au départ le vinaigre blanc peut surprendre un peu (parce que dans la version H.E. on le sent encore un peu – plus du tout avec les écorces d’oranges, d’autant plus que je les avais oubliées et laissées macérer plus longtemps que recommandé), il n’est rien comparé à la javel qui me provoquait des quintes de toux (surtout au moment du nettoyage de la litière). L’odeur de vinaigre est devenu celle du propre. De plus, elle ne reste pas et s’évapore très vite.

J’utilise donc ces produits pour le sol et désinfecter toilettes, salle de bain, cuisine, tapis, nettoyer les vitres, les miroirs… J’en suis très contente et je trouve même que ma salle de bain est plus brillante qu’auparavant. Ça décape bien le sol aussi ! Pour détartrer les toilettes, j’utilise le combo vinaigre bicarbonate (on en trouve en sachet de 2.5kg en magasin bio), et un peu d’huile de coude avec la balayette (ça fait du sport en prime).

Pour la lessive, j’ai opté pour la recette du Cahier de recettes « Je fabrique mes produits ménagers » édité par le URCPIE Picardie Savon de marseille en paillettes (en magasin bio en grand format c’est vraiment économique, je n’en ai pas racheté depuis juillet !), cristaux de soude (les premières fois je n’en avais pas trouvé, je mettais du bicarbonate qui assoupli le linge, les cristaux de soude, eux, renforcent l’effet nettoyant – à ne pas confondre avec la soude caustique!!), eau et éventuellement huile essentielle pour parfumer (j’opte en général pour lavande ou orange). Je réalise également un assouplissant avec 500 ml d’eau, deux cuillères à soupe de bicarbonate, 300 ml de vinaigre blanc et 1càc à 1càs d’huile essentielle. Sachez qu’en séchant, même sans huile essentielle, l’odeur de vinaigre disparaît. En complément, pour le linge blanc et le linge couleurs très sales (comprenez chez moi : quand un chat s’est soulagé sur un coussin ou une peluche qui traînait) je rajoute 1 à 2 cuillère à soupe de percarbonate (aussi en magasin bio).

Tous ces produits ont un impact réduit sur l’environnement. C’est plus sain pour vous et la nature (je vous renvoi à nouveau sur l’article d’antigonexxi pour découvrir tout ce qui se cache dans les produits ménagers). Et mon linge est tout aussi propre qu’avant, le blanc est même devenu plus blanc et mes serviettes de toilette commencent petit à petit retrouver un peu plus de douceur (ce n’est pas miraculeux non plus). Le tout, pour un coût très modique! Il faut investir un peu au début, mais ensuite vous en avez pour des mois. Et ne croyez pas que ça prend du temps, c’est vraiment facile à faire et en quelques minutes (il faut juste prévoir votre lessive et assouplissant 24h à l’avance).

Attention toutefois, produits naturels ne veut pas dire sans danger. Il vaut mieux respecter les précautions d’emploi, ainsi pour récurer vos joints avec le percarbonate pour enlever la moisissure, n’oubliez pas les gants, au risque de décaper vos mains avec !

Qui se lance ?