Quiche et non-quiche, même combat !

Il y a quelques jours, je vous parlais d’un ptit fil autocollant qui faisait perdre du temps à qui ne sait pas très bien se débrouiller (moi en l’occurrence).

Histoire de varier un peu les plaisirs et parce que j’avoue que j’ai exploité le filon de la déco à pois  jusqu’au possible et que j’avais graaaave pris la confiance à force de réussir à faire des pois vachement réguliers, j’ai décidé de monter le niveau.

En vérité, je savais pas que je montais le niveau.

J’ai donc innové et j’ai utilisé des ptits fils autocollants. Le striping tape que ça s’appelle.  Il permet de faire des traits bien droits et des séparations bien nettes.

lot-de-30-striping-tape-bande-autocollant-stickers

 

Il y a 2 façons d’utiliser ce fin ruban adhésif, peut-être plus, mais j’ai peut-être pas encore compris l’astuce.
On peut l’utiliser pour délimiter deux couleurs de vernis ( pour la déco)
On peut l’utiliser pour créer des bandes qui vont laisser apparaître la couleur du vernis de base. Pour cela on applique un vernis de base,  on colle les morceaux de stripping tape (en triangle, en quadrillage, en croix, bref comme ça vous dit),  on applique le 2ieme vernis par au-dessus et on retire le striping tape tout de suite. Tinliiiiinn !

Fastoche me direz-vous ! Mais le nail art ça se passe rarement comme on l’avait prévu. Il faut avoir beaucoup de patience.  Pour la technique pochoir ( on va appeler ça comme ça) si tu n’attends pas assez longtemps que ta base soit sèche, au moment de le retirer, tout ton vernis partira avec. Il accroche bien ce ptit coquin !

Ba en fait non. Il accroche peut être bien ton vernis mais il n’accroche pas sur ton ongle !

Quand tu veux l’utiliser en déco, il faut déjà réussir à le coller comme tu l’entends.
Quand tu t’en sors enfin, tu rames encore plus à essayer d’utiliser la main dont t’as pas l’habitude  et c’est pas une question d’être dyspraxique. D’ailleurs c’est bien pour ça que pour l’instant, je me contente de faire 2 doigts sur les 5.

Une fois que tu as positionné correctement ton fil, il va falloir le couper. On dirait pas comme ça, mais ça aussi c’est la prise de tête assurée quand tu n’as pas l’habitude. Alors moi, comme j’ai l’habitude (genre), je vous conseille d’utiliser un mini coupe ongle. Pareil, ya peut être une ptite astuce pour pouvoir faire plus simple, mais jlai pas encore saisie.

Et voilà tu es super happy, t’as fait un truc qui ressemble à quelque chose, t’es même fière!  Sauf que ce que tu ne sais pas encore c’est que ça ne tiendra pas. En le manipulant tu enlèves tout son pouvoir adhésif ! Plus t’es quiche, plus tu manipules, moins ça colle, c’est proportionnel !

Quoi qu’il arrive, même si tu y touches pas trop, le stripping tape se décollera aux extrémités très rapidement, t’auras beau mettre  la maxi couche de top coat pour protéger tout ça, il n’en fera qu’à sa tête.

Quiche et non quiche, le striping tape, même combat !

Et voici en exclusivité mon premier nail art réalisé au striping tape ( sur 2 doigts si vous suivez toujours ! ) avec le vernis rose délicat de chez Bourjois en base ( mais ça se voit pas) et le rose cupcake.

IMG_20140428_233009

Publicités

3 réflexions sur “Quiche et non-quiche, même combat !

  1. ah si ça se voit que c’est Bourgeois c’est hyper méga délicat ^^

    Merci pour ton témoignage RioN. On est pendu à tes lignes pour savoir comment tu as t’en sortir.Trop de suspense le nail art 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s