Un jour j’ai fait du nail art

Ça faisait un p’tit moment que le nail art me trottait dans la tête, mais je me disais toujours : « c’est pas pour moiiiiii, j’y arriveraiiiiis jamaiiiiiiiiis ». J’mettais mis la pression toute seule : fallait des ongles parfaits, savoir poser son vernis comme une pro et avoir de la patience, pis de la technique aussi un peu beaucoup de technique. Parce qu’une chose est sure, il était hors de question que ça soit moche. Un jour, j’ai vu une fille de ma promo qui faisait du « nail art maison », c’est là que je me suis rendue compte qu’elle était à des kilomètres de la représentation que j’me faisais du nail art et que le résultat me plaisait, même avec des p’tits défauts. Et qu’iavait pas besoin de passer son diplôme pour faire quelque chose de beau. Alors je me suis lancé… à l’arrache ! Jme suis jamais dit «  tiens il me faudrait du matos ». J’pensais que pour faire du nail art avec deux couleurs, fallait deux vernis point barre. Pas trop naïve la fille ! Alors j’ai commencé par acheter ça :

images (2)imagesimages (1)

Le durcisseur, le vernis blanc et le dissolvant. J’étais parée. C’est à ce moment que j’ai commencé à me parler toute seule en mode guerrière : « VAZY,  fais craquer tes doigts, étire toi et souffle un grand coup… (là tu dois m’imaginer en sportive prête à soulever 100 kilos d’altères, une vraie préparation mentale quoi’)… on va commencer easyyyyyy !!! La french manucure !! C’est beau, c’est simple et c’est pas trop tape à l’œil. Une fois que j’ai le vernis à l’arrache, j’ai fait la french à l’arrache. Trop fière pour regarder comment faire sur internet.  J’ai cru que j’y arriverai toute seuuuule. à Remarquez la prise de confiance entre le « j’y arriveraiiiiis jamaiiiiiis » et le « j’ai cru que j’y arriverai toute seuuuuule » Oué… J’ai cru…. Je me suis surtout retrouvée à tenter de mettre le vernis blanc, sans dépasser sur le vernis rose,  en essayant de tracer une démarcation nette et précise. Le tout à l’arrache forcément. Non non, je ne suis pas dit que pour faire cette démarcation, il me manquait quelque chose.  Je sais pas moi, quand on veut peindre un mur, on en fait des démarcations pour pas dépasser, ça je le sais, mais je ne savais pas qu’un mur et un ongle c’était le même combat. Bref, j’ai raté, alors j’ai recommencé, mais comme j’ai re-raté, c’était moche, j’ai laissé tomber.

Rion.

Publicités

Une réflexion sur “Un jour j’ai fait du nail art

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s